AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 crises d'épilepsies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
amine
membre
membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 33
Localisation : mosta
Emploi/loisirs : chirurgien
Humeur : calme
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: crises d'épilepsies   Mar 19 Aoû - 21:34

LES CRISES EPILEPTIQUES







I- DEFINITION :

Crise cérébrale résultat d'une décharge neuronale excessive, asynchrone paroxystique.

Affection chronique d'étiologie divers caractérisée par la répétition des crises au moins 2 par vie



II- LES CRISES EPILEPTIQUES :

Sur la clinique et l'EEG :

- crises généralisées

- crises partielles

- crises inclassables



A. LES CRISES GENERALISEES: Convulsives ou non, présence de scalpe

Elles traduisent la mise en jeu simultanée des 2 hémisphères.

1. LES CRISES CONVULSIVES :

1- LES CRISES TONICO-CLONIQUES ou CRISES GRAND MAL:

Le début : grande crise rauque, perte d'emblée connaissance, tombé brutalement

Puis se déroulent en 3 phases

· Phase tonique: Dure quelques secondes à 1 min, contraction de tous les muscles + attitude en opisthotonos, conscience abolie d'emblée, troubles végétatifs et morsure de la langue.

· Phase clonique: Dure 1 à 2 min, secousses musculaire rythmique è flexion/extension des membres

· Phase résolutive ou stertoreuse : qq min, coma, sujet hypotonique, respiration bruyante "stertor"

Endormissement è > plusieurs heurs è réveil (courbatures, céphalées, aucun souvenir de la crise)

2- LES CRISES TONIQUES:

Spasmes toniques de la musculature axiale et les racines de membres

3- LES CRISES CLONIQUES:

Succession de contractures membres et visage

4- LES CRISES MYOCLONIQUES:

Membres supérieurs, brusque flexion des avant-bras, lâchage des objets, pas de perte de connaissance

2. LES CRISES NON CONVULSIVES :

1- LES ABSENCES:

Absences typiques simples :

Brusque, brève, baisse du niveau de conscience durent 10 à 15 sec, sans chute ni convulsion.

Chez l'enfant qui se fige (arrêt des activités, regard loin)

Clonies palpébrales 3 cycles/s

Début marqué, fin brusque

Le patient reprend son activité pré-critique sans s'apercevoir de la crise.

Diagnostic EEG: pointes ondes à 3 cycles/sec, début brutal.

Absences typiques complexes :

+ phénomènes moteurs ou végétatifs ( myoclonie, automtisme, troubles respiratoires, …)

Absences atypiques simples ou complexes :

Début/fin brusque, ↓ de conscience moins marquée, EEG différent (syndrome de DENNOX GASTAUT)

2- CRISES ATONIQUES :

Brève, qq. sec ou min



B. LES CRISES PARTIELLES

1. LES CRISES PARTIELLES A SYMPTOMATOLOGIE ELEMENTAIRE :

a. Symptomatologie motrice ou crise somatomotrice: parfois clonique, unilatérale, n'importe qu'elle partie de l'hémicorps, conscience partiellement suspendue, décharge au niveau du cortex moteur.

è Crise de Bravais Jackson:

Marche Jacksonienne

Début par l'extrémité d'un membre ( pouce/gros orteil ) è racine du membre è hémicorps

Démarche épileptique progresse sur le cortex rolandique moteur restant localisée.

è Crise versive:

Contraction musculaire entre un déplacement conjugué des yeux, la tête et du tronc

b. Crise avec signes sensitifs ou sensoriels:

- somatosensitive

- crises visuelles

- auditifs

- olfactifs

2. LES CRISES PARTIELLES A SYMPTOMATOLOGIE COMPLEXES :

↓ Conscience

- Psychomotrice : automatisme ( gestuel, verbal, oral, alimentaire )

- Psychosensoriel : illusionnel ou hallucinatoire

3. LES CRISES PARTIELLES A SYMPTOMATOLOGIE INTELLECTUELLE :

Troubles mnésiques

Etat de rêve

EEG è décharge de pointe ample ou d'onde lente.
Revenir en haut Aller en bas
bisra
aide
aide
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1521
Age : 32
Localisation : Algerie(Tiaret)
Emploi/loisirs : etudiante en medecine
Humeur : un peu de tout héhéhé
Réputation : 6
Points : 1139
Date d'inscription : 05/08/2008

MessageSujet: Re: crises d'épilepsies   Mar 16 Sep - 8:41

merciiiiiiiiii amine

mé j'aimerai bien q tu ns parle dé crises d'epilepsies

ché l'enfant é ché le grand

é la conduite à tenir dvt l'epilepsie

parcq on rencontre défoi dé gen ds la rue qui font dé crises

é c se qui ma arrivé 1e fois
Revenir en haut Aller en bas
amine
membre
membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 33
Localisation : mosta
Emploi/loisirs : chirurgien
Humeur : calme
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: crises d'épilepsies   Ven 17 Oct - 14:18

l'etat de mal épiléptique est une urgence donc elle nécessite une hospitalisation ,un transport médicalisé et une prise en charge médicalisé néanmoins vous pouvez
- prévenir des traumatismes
- une liberté des voies aériennes en mettant le patient en décubitus latéral gauche ( son coté gauche )
- En l'absence d'un accès veineux, et dès le domicile, le diazépam doit être administré par voie rectale, notamment
chez l'enfant pour lequel il peut être renouvelé une fois.
Revenir en haut Aller en bas
amine
membre
membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Age : 33
Localisation : mosta
Emploi/loisirs : chirurgien
Humeur : calme
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: crises d'épilepsies   Ven 17 Oct - 14:29

l'épilépsie peut survenir a tout age et chez les 2 sexes , donc on peut l'avoir chez :
- l'enfant:
Les épilepsies les plus fréquemment rencontrées chez l'enfant sont l'épilepsie-absences et l'épilepsie partielle
a paroxysme rolandique. Elles sont le plus souvent bénignes.

* L'épilepsie-absences de l'enfant apparaît souvent vers l'âge de 5 ans. Elle se manifeste par des ruptures de contact qui durent environ 20 secondes, un regard fixe... Après la crise, l'enfant retrouve un état de conscience normal. La fréquence des crises est parfois très élevée, surtout au début de la maladie.
* L'épilepsie partielle à paroxysme rolandique : des crises d'une à deux minutes surviennent surtout lors de l'endormissement ou au réveil. Les enfants émettent des bruits oro-pharyngés, souffrent d'une hyper-salivation et s'expriment difficilement.
- la femme:
Bien que les hormones féminines ne soient pas épileptogènes, elles peuvent avoir un lien avec la fréquence
des crises, leurs caractéristiques peuvent changer au moment de la puberté, de la ménopause, ou selon la
période du cycle (par rapport aux règles et à l'ovulation).
- sujet agé:
La survenue de crises épileptiques chez le sujet âgé est fréquente. Leur diagnostic est difficile du fait de l'association d'autres pathologies neurologiques et cardiovasculaires.
Les causes peuvent être multiples mais l'origine vasculaire (accident vasculaire cérébral) prédomine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: crises d'épilepsies   

Revenir en haut Aller en bas
 
crises d'épilepsies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vision Sur l'Université :: medecine et Santé :: la fac de médecine de vision :: neurologie-
Sauter vers:  
Creer un forum | © phpBB |  | Contact | Signaler un abus