AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 prise en charge de l'ankylose du genou

Aller en bas 
AuteurMessage
Nasrus black
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2489
Age : 35
Localisation : Mostaganem
Emploi/loisirs : medecin interne des hopitaux d'Oran
Humeur : calme
Réputation : 0
Points : 3474
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: prise en charge de l'ankylose du genou   Mar 3 Fév - 20:53

PRISE EN CHARGE DE L'ANKYLOSE DU GENOU
H. Lu

Traduit et adapté par Ph. Bovier-Lapierre - Lyon


Au cours des 12èmes Journées Lyonnaises de Chirurgie du Genou (et
2ème Cours Européen de Chirurgie Orthopédique du Genou), le professeur
Lu a rapporté son expérience exceptionnelle dans la prise en charge des
ankyloses du genou.
Il a opéré et suivi, entre 1987 et 2005, 47 genoux atteints d’ankylose.
Beaucoup de ces patients avaient une atteinte multi articulaire si
bien que l’on pouvait les comparer à des statues de terre cuite.
La célèbre armée de terre cuite. Mausolée de Shihuangdi à Lintong,
province de Shaanxi



Revue de la littérature
Vu la rareté de la pathologie, les séries sont peu nombreuses et
comportent peu de malades. L’équipe du Peking University Arthritis
Institute possède dans ce domaine une expérience considérable puisque
31 patients et 47 genoux ont étés opérés.
Il s’agissait toujours de genoux fusionnés en flexion ou en extension avec un arc de mobilité de 0°(tableau 1).
TABLEAU 1
Auteur Année Cas Amplitudes
pré op
Amplitudes
post op
Mullen.JO 1983 2 genoux 10º-10º-0º
0º-0º-0°
0º-60º
0º-95º
Bradley 1987 9 genoux Moyenne 26°
Moyenne 64º
(15º-90º)
Naranja 1996 37 genoux 7º-62º
Kim.YH 2000 32 genoux
14(arthrodèses)
16(spontanées)
8º-76º
Henkel.TR 2001
7 genoux
(voie externe +
ostéotomie TTA)

(55º-90º)
Moyenne 74º


Ankyloses en flexion
Matériel et méthodes

23 patients et 32 genoux ont été opérés entre 1987 et 2005. Le suivi moyen était de 8,4 ans (1 à 19).
Les genoux étaient fixés (amplitudes articulaires de 0º) en flexion avec une moyenne de 46,5° (15° à 95°).
L’origine de l’ankylose était variable (10 patients avaient une
spondylarthrite ankylosante, 11 une polyarthrite rhumatoïde, on note 1
cas d’hémophilie et un cas de rhumatisme psoriasique.
Bien souvent, il s’agissait de gestes bi latéraux et parfois
associés à d’autres gestes d’arthroplastie (hanche, cheville…) (tableau
2).
TABLEAU 2
Etiologie Patient Genoux
Spondylarthite ankylosante 10 18
Polyarthrite rhumatoïde 11 14
Hemophilie 1 2
Rhumatisme psoriasique 1 2


Résultats
Les patients ont été considérablement améliorés avec pour certains
des résultats spectaculaires. L’arc de mobilité post opératoire moyen
était de 72.5° (45 à 100), un gain de 47.6 points a été observé sur le
score IKS genou. Au dernier recul, on notait un déficit d’extension
moyen de 7,8° avec des valeurs comprises entre 0° et 15° (tableau 3).
TABLEAU 3

Pré op Dernier recul
ROM 72,5° (45° – 100°)
Score IKS genou 30,9 78,5
Flexum
7,8° (0°-15°)


Complications
On note dans la série une fracture supra condylienne per opératoire et deux sepsis tardifs (à 9 et 11 ans).

Ankyloses en extension
Matériel et méthodes
Huit patients été opérés pour des raideurs avec un genou fixé en extension.
Les arthroplasties ont été réalisées sur 9 genoux au cours d’une
période allant de 1987 à 2005. Le suivi moyen était de 40 mois.
L’étiologie des ankyloses est exposée dans le tableau 4.
TABLEAU 4
Etiologie Patient Genoux
Spondylarthite ankylosante 1 2
Polyarthrite rhumatoïde 3 3
Arthrite tuberculeuse 1 2
Ankylose Post synovectomie 3 3


Résultats

Les résultats étaient encore meilleurs avec un arc de mobilité post
opératoire moyen de 88,9°, le score IKS genou a été amélioré en moyenne
de 37.3 points et le score IKS fonction de 62.2 points. Deux genoux
avaient un flexum résiduel
(5 et 25°) (tableau 5).
TABLEAU 5

Pré op Dernier recul
Amplitudes articulaires 88,9°
Score IKS genou 44,1 81,4
Score IKS fonction 17,2 79,4
Flexum
2 genoux (5° et 25°)


Complications
On note 2 avulsions du tendon rotulien (complication à redouter), 1 hématome et une infection superficielle.

Technique chirurgicale
Dans l’abord, le relèvement de la TTA n’est pas systématique.
Le Pr. LU insiste beaucoup sur la qualité de l’exposition qui est pour lui la clé de l’intervention.
Séparation de l’articulation femoro patellaire en préservant au maximum le capital osseux rotulien (schéma 1, figure 1).




Schéma 1, figure 1


Luxation de la rotule en protégeant le tendon rotulien en particulier dans les ankyloses en extension (figure 2).
Figure 2


Séparation de l’articulation femoro tibiale et réalisation des coupes (schéma 2, figure 3).
Schéma 2, figure 3


Dans les ankyloses en flexion : libération postérieure étendue,
libération des tissus mous et parfois recoupe osseuse (schéma 3).
Schéma 3


Mise en place de la prothèse et resurfaçage de la rotule (figure 4 a et b).
Figure 4 a & b


En post opératoire il est débuté une rééducation intensive. Pour les
ankyloses en flexion, le Pr. LU a parfois recours a des tractions
continues.

Cas clinique
Que peut-on proposer à ce patient de 20 ans qui souffre de
spondylarthrite ankylosante et dont les deux hanches et les deux genoux
sont ankylosés ?
On note également une amyotrophie majeure des muscles des membres inférieurs (figure 5).
Figure 5


Fusion des deux hanches et des deux genoux. En soulevant les pieds du malade on décolle son bassin du lit (figure 6).
Figure 6


Fusion des 2 articulations coxo fémorales, arc de mobilité nul dans tous les plans (figure 7).
Figure 7


Fusion des 2 genoux avec subluxation fémoro tibiale postérieure (figure 8).
Figure 8


La solution retenue a été la mise en place en un seul temps
opératoire de 2 prothèses totales de genou et de 2 prothèses totales de
hanche (figure 9 a, b, c).
Figure 9 a, b, c


Deux semaines plus tard, le malade a pu être verticalisé et la rééducation entreprise (figure 10).
Figure 10


Le malade a été revu à 9 ans, il va bien sur le plan clinique.
On note une flexion du genou droit à 90° et à gauche de 110°. Pas de flexum.
Excellente mobilité des hanches et disparition de l’amyotrophie.
Quelques douleurs résiduelles.
Reprise d’une vie normale (figure 11).
Figure 11


Sur le plan radiologique on note cependant un liseré important au
niveau du plateau tibial gauche et également à droite dans une moindre
mesure (figure 12 a et b).
Figure 12 a & b



Conclusion
On dit souvent, dans les arthroplasties du genou pour raideur, que
l’arc de mobilité post opératoire est décevant et le flexum est
difficile à réduire. L’expérience du Pr. LU montre qu’il n’en est pas
toujours ainsi. En effet, il a pu restituer des mobilités étonnantes à
des patients qui restaient fixés depuis des années. Plus surprenant
encore, sur les 38 ankyloses en flexion qu’il a opéré, on n’observe que
2 flexum résiduels.
Le Pr. LU insiste sur la difficulté de ces interventions pour
lesquelles il faut effectuer des libérations majeures tout en
préservant au maximum le capital osseux. Le taux de complication reste
modeste malgré l’importance des gestes.
Même si ces opérations sont lourdes et la rééducation longue et
difficile, le bénéfice pour les patients «statues de terre cuite» est
majeur, avec pour bon nombre d’entre eux un retour à une vie presque
normale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.univ-vision.com
HOUSE
membre
membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 29
Localisation : mostaganem
Emploi/loisirs : medecin ou bien un futur ^^
Humeur : du rire vers le désire
Réputation : 0
Points : 18
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: prise en charge de l'ankylose du genou   Mer 4 Fév - 20:29

Merci !! Passionnant
Revenir en haut Aller en bas
Dr-My
V.I.P
V.I.P
avatar

Masculin
Nombre de messages : 218
Age : 29
Localisation : usto
Emploi/loisirs : etudiant
Réputation : 0
Points : 598
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: prise en charge de l'ankylose du genou   Mer 4 Fév - 23:41

merci ...c'est tres interessant
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: prise en charge de l'ankylose du genou   

Revenir en haut Aller en bas
 
prise en charge de l'ankylose du genou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vision Sur l'Université :: medecine et Santé :: le conseil scientifique-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB |  | Contact | Signaler un abus