AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expressions et opérateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sirus
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 286
Age : 28
Réputation : 0
Points : 37
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Expressions et opérateurs   Lun 6 Oct - 1:25

Si on fait le point, on s’aperçoit que dans une instruction d’affectation, on trouve :
  • à gauche de la flèche, un nom de variable, et uniquement cela. En ce monde empli de doutes qu’est celui de l’algorithmique, c’est une des rares règles d’or qui marche à tous les coups : si on voit à gauche d’une flèche d’affectation autre chose qu’un nom de variable, on peut être certain à 100% qu’il s’agit d’une erreur.

  • à droite de la flèche, ce qu’on appelle une expression. Voilà encore un mot qui est trompeur ; en effet, ce mot existe dans le langage courant, où il revêt bien des significations. Mais en informatique, le terme d’expression ne désigne qu’une seule chose, et qui plus est une chose très précise :


…sont toutes des expressions valides, pour peu que Toto et Riri soient bien des nombres. Car dans le cas contraire, la quatrième expression n’a pas de sens. En l’occurrence, les opérateurs que j’ai employés sont l’addition (+) et la soustraction (-).
Revenons pour le moment sur l’affectation. Une condition supplémentaire (en plus des deux précédentes) de validité d’une instruction d’affectation est que :
  • l’expression située à droite de la flèche soit du même type que la variable située à gauche. C’est très logique : on ne peut pas ranger convenablement des outils dans un sac à provision, ni des légumes dans une trousse à outils… sauf à provoquer un résultat catastrophique.

Si l’un des trois points énumérés ci-dessus n’est pas respecté, la machine sera incapable d’exécuter l’affectation, et déclenchera une erreur (est-il besoin de dire que si aucun de ces points n’est respecté, il y aura aussi erreur !)
On va maintenant détailler ce que l’on entend par le terme d’ opérateur.

Les opérateurs possibles dépendent du type des valeurs qui sont en jeu. Allons-y, faisons le tour, c’est un peu fastidieux, mais comme dit le sage au petit scarabée, quand c’est fait, c’est plus à faire.
4.1 Opérateurs numériques :
Ce sont les quatre opérations arithmétiques tout ce qu’il y a de classique.
+ : addition
- : soustraction
* : multiplication
/ : division
Mentionnons également le ^ qui signifie « puissance ». 45 au carré s’écrira donc 45 ^ 2.
Enfin, on a le droit d’utiliser les parenthèses, avec les mêmes règles qu’en mathématiques. La multiplication et la division ont « naturellement » priorité sur l’addition et la soustraction. Les parenthèses ne sont ainsi utiles que pour modifier cette priorité naturelle.
Cela signifie qu’en informatique, 12 * 3 + 5 et (12 * 3) + 5 valent strictement la même chose, à savoir 41. Pourquoi dès lors se fatiguer à mettre des parenthèses inutiles ?
En revanche, 12 * (3 + 5) vaut 12 * 8 soit 96. Rien de difficile là-dedans, que du normal.
4.2 Opérateur alphanumérique : &
Cet opérateur permet de concaténer, autrement dit d’agglomérer, deux chaînes de caractères. Par exemple :

EXERCICE Corrigés

exercice 1 http://www.pise.info/algo/enonces1.htm#En1.8
exercice 2 http://www.pise.info/algo/enonces1.htm#En1.9
Revenir en haut Aller en bas
 
Expressions et opérateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vision Sur l'Université :: Informatique :: Département Informatique LMD :: 1ére Année-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB |  | Contact | Signaler un abus